Gérer les souvenirs de vos proches décédés 

Odile Girard, coach de l'après-deuil

IMG_1429.jpeg

Comment trier les souvenirs de vos proches disparus ?

Vous êtes-vous déjà posé la question ?

En ce qui me concerne, je n'y avais jamais pensé ! Jamais avant qu'on me fasse remarquer que ma maison sentait drôlement le passé. C'est vrai que je n'avais eu de cesse d'intégrer et de mettre en valeur toutes sortes d'objets, meubles et autres bibelots de mes parents auxquels j'étais la seule à attacher autant d'importance.

Mon intérieur était un lieu hétéroclite — par nature, j'aime le mélange des styles et j'ai un goût prononcé pour le vintage, donc cela ne me troublait pas outre mesure —, où flottait une drôle d’odeur de passé. Sans m’en rendre compte, j’avais créé ce que j’appelle un musée familial

Les souvenirs du passé familial

"On dirait une brocante !" Voilà la phrase qu’un ami m’a assénée la première fois qu’il est venu chez moi. Sur le moment, j’ai été très vexée et même fâchée. Mais, telle une petite graine bien plantée, sa réflexion a germé et bientôt, des feuilles ont poussé avec des questions inscrites dessus : aimes-tu vraiment cette armoire ? aurais-tu acheté cette théière ? et ce fauteuil, franchement…  

Je suis passée de la vexation à la réflexion pour arriver à l’action : un matin, je me suis levée et, une bonne tasse de café à la main, j’ai fait le tour de ma maison avec un nouveau regard sur mon "héritage" !

Trier pour faire le deuil 

 

Je me suis posé trois questions :

  1. Est-ce que j’aime cet objet ? 

  2. Est-ce que je l’aurais acheté ? 

  3. Est-ce que je veux le garder ? 
     

Six mois plus tard, mon intérieur avait complètement changé et j’étais métamorphosée. Non, je n’avais pas tout jeté, ce n’était pas le but non plus, mais j’avais effectué un énorme travail de nettoyage, de recyclage dont je vous livre les secrets ici, dans mon blog. Je l'ai créé pour partager mon expérience et vous aider à nettoyer le souvenir de vos parents tout en les gardant auprès de vous dans le présent, mais plus dans le passé. N'hésitez pas à me contacter, je vous attends.   

Ensemble, abordons la question des objets dont nous héritons et transformons le souvenir pour mieux vivre et se libérer.